L’histoire des VTC

L’Académie Maurice Chabé a été créée en 2008 au sein du groupe Chabé. Chabé est le premier opérateur de transport privé individuel en France et en Europe continentale au service des clients les plus exigeants, depuis presque un siècle. Maurice Chabé, son créateur, a inventé en 1921 le métier de la Grande Remise.

La Grande Remise

La Grande Remise trouve son origine à Paris sous l’Ancien Régime. Le Louvre était alors le Palais du Roi. Les carrosses avec cochers chargés d’assurer rapidement les déplacements du Roi et de sa cour étaient stationnés dans les « remises ». La répartition entre « grande remise » et « petite remise » se faisait en fonction de l’importance des voitures et de la qualité des personnes transportées. Ainsi, La grande remise était réservée aux carrosses des personnes les plus importantes et pour les grandes occasions, tandis que la petite remise était le lieu de stockage des carrosses destinés aux passagers de moindre importance.

L’expression est restée jusqu’à peu dans la langue française pour désigner l’activité des entreprises de location de véhicules de transport avec chauffeur.

 

La profession VTC s’organise

1921 marque la première étape dans l’organisation moderne de la profession : Maurice Chabé crée le premier service haut de gamme de transport de personnes, pour prendre en charge les déplacements de la clientèle aisée des grands palaces parisiens.

La première règlementation pour encadrer la profession ne sera promulguée qu’en 1955.

Depuis 2010, la licence d’entrepreneur de remise, qui était obligatoire pour l’activité de grande remise, est remplacée par une immatriculation obligatoire au registre des exploitants de voitures de tourisme avec chauffeur (VTC).

La Loi Tourisme du 22 juillet 2009 réglementait la profession imposée aux chauffeurs professionnels de transport de personnes une formation initiale spécifique de 250 heures au minimum, ainsi que des formations courtes complémentaires, tout au long de leur carrière.

Actuellement, c’est l’Arrêté du 6 Avril 2017 relatif aux programmes et à l’évaluation des épreuves afin d’obtenir la carte professionnelle. Il s’agira d’une épreuve théorique puis pratique afin de s’assurer un niveau de qualification haut. Ces nouveaux aménagements ont pour but de professionnaliser les chauffeurs VTC et taxi en adaptant des épreuves communes.