Devenir chauffeur de voiture de transport

Les chauffeurs de voiture de transport (VTC) ont pour mission le transport d’une clientèle V.I.P. dans le cadre de transferts depuis les aéroports ou les grandes gares jusqu’aux hôtels, visites touristiques, trajets professionnels ou « leisure ». Les grandes entreprises confient aux VTC des missions de chauffeur de Direction. Les organisateurs de transport recrutent également des chauffeurs dans le cadre de grands événements professionnels ou privés (roadshows, salons internationaux, grands rendez-vous sportifs et culturels…).

Les métiers du transport en VTC sont réglementés

Les métiers du transport de passagers en voiture de transport avec chauffeur sont régis par la Loi Tourisme du 22 juillet 2009 (applicable depuis le  1er janvier 2010) qui regroupe sous l’étiquette chauffeur de VTC les anciennes appellations Chauffeur de Maître, Chauffeur de Limousine, Chauffeur de Direction, Grande Remise, Grand Tourisme, … Exploitants de VTC (EVTC) et chauffeurs doivent valider un certain nombre de conditions avant de pouvoir exercer.

La carte professionnelle VTC

La carte professionnelle est le sésame du chauffeur de VTC, qui doit obligatoirement la détenir pour exercer son activité.

Pour en faire la demande, les candidats doivent :

  • Etre titulaires du Permis de conduire B en cours de validité depuis plus de 3 ans ;
  • Avoir obtenu une Attestation d’aptitude physique délivrée par la Préfecture ;
  • Présenter un casier judiciaire vierge volet B2 ;
  • Passer et réussir l’examen de chauffeur VTC, dans un centre de formation agréé et dans des conditions fixées par arrêté du ministre chargé du tourisme (voir notre préparation à l’examen de chauffeur VTC) ;
  • Ou justifier d’une expérience de chauffeur professionnel de transport de personnes, d’un an minimum au cours des dix années précédentes,
  • Avoir suivi l’enseignement de prévention et secours civiques de niveau 1, depuis moins de deux ans.

La carte professionnelle est délivrée par le préfet du département du domicile, au plus tard dans les 2 mois après réception de la demande écrite, dès lors que les conditions ci-dessus sont remplies.

Qui peut devenir chauffeur de VTC ?

Les chauffeurs de véhicule de tourisme ont souvent des parcours professionnels atypiques et présentent des profils et des expériences variés. Le goût de la conduite et des affinités pour les véhicules de luxe sont indispensables. Maturité et savoir-être sont appréciés, tant par les clients que par les entreprises de transport en VTC.

Certaines compétences sont indispensables pour exercer le métier de chauffeur et doivent faire l’objet de formations si elles ne sont pas acquises :

  • Avoir des notions d’anglais et si possible d’autres langues étrangères ;
  • Plus largement, être en mesure d’établir un dialogue avec des clients de langue et de culture étrangères, dans un contexte structurellement exigeant ;
  • Avoir de parfaites connaissances touristiques, topographiques et géographiques de la région parcourue ;
  • Etre capable d’établir un itinéraire touristique ou thématique selon les demandes du client ;
  • Accompagner et aider le client dans ses différentes démarches et requêtes.

Le chauffeur de VTC doit pouvoir assurer le bon déroulement du séjour d’un client, tout en ayant une présentation irréprochable, un véhicule soigné et une conduite fluide et agréable.